Voyage en sac à dos : bonne ou mauvaise idée ?

Voyage en sac à dos : bonne ou mauvaise idée ? | HumaGreen

Les voyages en sac à dos nous font rêver. 

Partir à l’aventure autour du monde sur un coup de tête en emportant le strict nécessaire. 

Mais entre l’envie d’évasion sans préparation et la réalité, les choses peuvent être un peu différentes. 

Comment organiser un voyage en sac à dos ? Vers quelle destination ? Quoi emporter ? Voici ce que vous devez absolument connaitre pour réussir votre prochain séjour.

Voyage minimaliste, quand partir en sac à dos s’impose comme la nouvelle tendance

Sac de voyage sur le dos, l’idée de tout plaquer pour vous enfuir quelques jours vous a frôlé l’esprit ? Et bien cette envie répond à une nouvelle tendance, celle de n’emporter que le strict nécessaire, pour se concentrer sur l’essentiel une fois arrivé sur place. 

Terminé les bagages encombrants, peu pratiques, le voyageur 2.0 est un backpacker qui ne veut pas s’embêter avec du superflu. 

Pratique pour faire de l’autostop ou pour le ranger dans la chambre d’une auberge de jeunesse, le sac de voyage répond à un besoin de liberté, loin, bien loin de l’attachement aux choses matérielles qui nous rendent très souvent la vie dure lorsque l’on voyage. 

Réapprendre à vivre avec le minimum sans pour cela se sentir frustré de ne pas avoir tout mis dans sa valise. 

Combien de fois avons-nous regretté le nombre de bagages ? Le temps passé à faire et défaire nos affaires ? Combien de fois aussi avons-nous stressé et angoissé par peur de ne jamais retrouver sa valise sur le tapis de l’aéroport ? 

Voyager minimaliste, c’est se retirer une charge mentale et pouvoir profiter pleinement de son séjour.

Un concept que l’on peut rapprocher du phénomène slow travel :

  • Rechercher des expériences enrichissantes avec les communautés locales tout en repensant ses besoins.
  • Tendre vers la non-accumulation qui s’oppose bien souvent à la peur de manquer. On privilégiera donc des solutions présentes dans le pays dans lequel on se trouve. 


Quoi mettre dans un sac minimaliste ?

Les explorateurs, les vrais, le savent bien : le matériel que l’on transporte est l’un des éléments clés pour réussir son séjour autour du monde. Il peut être un allié de choix, mais peut aussi devenir notre pire ennemi.

Pour ne rien oublier, mieux vaut préparer une liste de voyage pour noter sur un papier les choses indispensables à faire rentrer dans le sac.

Tout d’abord, le modèle du sac est important, sa capacité de remplissage également.

Qui dit partir seul en voyage avec son sac à dos ne veut pas dire se priver de tout.

Il faudra donc acheter un sac adapté à sa corpulence mais aussi en fonction du nombre d’éléments que l’on souhaite transporter avec soi.

La contenance moyenne se situe entre 20 et 50 litres mais certaines marques spécialisées dans le sac de voyageurs, proposent des gammes offrant jusqu’à 70 litres et parfois plus. 

On prendra soin de ranger astucieusement l’ensemble pour gagner de la place dans son sac à dos.

On emportera les classiques comme des vêtements, des produits de beauté, une trousse de soins, un chargeur de téléphone, une prise internationale, etc., et des objets pour faciliter son quotidien d’explorateur avec une gourde filtrante par exemple pour se réhydrater toute la journée et ce, dans n’importe quelle région du monde. 

Les routards devront également adapter leur contenant de voyage en fonction de la destination.

Pays chaud, tropical, ou climat froid, la préparation ne sera pas tout à fait la même.

La durée du séjour va aussi compter pour beaucoup. Faire son sac pour quinze jours de voyages ou pour les 365 prochains jours pose des problématiques différentes tant sur le matériel que les spécificités du sac. 

Astuce de voyageur : il faudra bien penser à vérifier les dimensions du sac à dos de voyage afin de pouvoir le transporter en cabine (si le voyage s’effectue en avion) pour ne pas avoir à le laisser en soute en raison d’une taille trop imposante. 

 

Voyages sac à dos : quels sont les meilleurs pays pour voyager ultra léger ?

Prendre la route avec son sac vissé sur le dos n’est pas toujours chose facile. Pour s’assurer d’un trip réussi, il convient de bien déterminer sa destination avant de s’envoler à la découverte du monde.

Les meilleurs endroits pour voyager en sac à dos sont propres à chacun, à ses envies, à son expérience. Toutefois, certains points vont rendre le trajet plus facile d’autant plus s’il s’agit d’un premier voyage solo

Premièrement, la météo. Avec un sac d’une contenance réduite, comparé à une valise, il parait tout à fait évident que les destinations où le thermomètre affiche -10 degrés toute l’année sont à proscrire. L’optimisation de l’espace du sac ne permet pas de mettre des vêtements chauds au fond de son sac. 


Autre détail, mais qui peut avoir toute son importance. Le peu de matériel à votre disposition pendant le road trip vous amènera sans doute à demander de l’aide plus régulièrement. On pensera au nettoyage de ses affaires par exemple.

Parler la langue peut alors s’avérer très utile pour ne pas se retrouver démuni face à une situation qui pourrait se régler rapidement. Anglais, espagnol… avoir quelques notions permet d’éviter un stress inutile. 

 

Pour choisir sa future destination, pour voyager en sac à dos, on regardera notamment le coût de la vie bas, les langues parlées et pratiquées, la présence ou non d’autres backpackers, le prix moyen d’une chambre d’hôtel, le type de transport sur place.

Ainsi, le Pérou, les Philippines, la Grèce ou encore la Thaïlande sont des destinations de rêves pour les touristes amateurs de voyage minimaliste. 

Les voyages en sac à dos autour du monde se démocratisent et font de plus en plus d’adeptes et pour cause, il permet de voyager en toute sérénité pour explorer les paysages et rencontrer les populations locales sans devoir trainer avec soi le poids de toute une vie que l’on vient justement oublier le temps de quelques jours de répit.

 

 

RELATED ARTICLES

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Ce blog est modéré